A propos de Vinetik Alsace

Les méthodes de production alternatives

Les premières réflexions autour de démarches de production biologiques et biodynamiques remontent au milieu des années 20' et sont inspirées du courant anthroposophique initié par Rudolf Steiner. Vers la fin des années 50', les agriculteurs sont de plus en plus nombreux à prendre conscience des dégâts causés par les traitements phytosanitaires chimiques liés à l'agriculture intensive :
  • dégradation de l'environnement,
  • appauvrissement des sols,
  • impact sur la faune et la flore environnantes,
  • impact sur la santé des consommateurs,
  • etc.

Face à ce constat, les mouvements en faveur d'une agriculture alternative commencent à prendre de l'ampleur et à s'organiser. A l'initiative de sociétés privés, de syndicats professionnels ou encore de consommateurs, les labels et certifications voient progressivement le jour :

  • Demeter (dès 1927)
  • Nature & Progrès (1964)
  • AB - Agriculture Biologique (1985)
  • Eurofeuille - logo de l'agriculture biologique dans l'Union Européenne (2010)

D'autres comme Biodyvin ou Terra Vitis par exemple sont spécifiques à la viticulture.Si chaque démarche répond à des contraintes particulières, leur objectif commun est de redonner du sens aux méthodes de production en confrontant à l'agriculture productiviste des méthodes de production respectueuses de la nature, de la terre, de la plante, mais aussi du consommateur.

Les vignerons

Stierkopf-Molsheim

Faire le choix d'une démarche éthique, c'est prendre des risques !

En adhérant à ces modes de production alternatifs, les vignerons prennent différents types de risque :

  • au niveau de l'exploitation, en exposant davantage la vigne aux menaces naturelles que sont les insectes, les champignons et les différentes maladies,
  • au niveau économique car selon le mode de production retenu, les rendements peuvent être jusqu'à 20% inférieurs à ceux de la viticulture conventionnelle,
  • au niveau qualitatif parce que les contraintes imposées par les différentes démarches alternatives rendent la vinification plus complexe.

Pourtant, les vignerons sont de plus en plus nombreux à franchir le cap. On estime aujourd'hui à environ 15% la part du vignoble alsacien géré en agriculture biologique. Amoureux de l'Alsace et amoureux de cette terre qui leur offre tant, ces vignerons ont à coeur d'élaborer des vins de qualité capables de retransmettre le fidèlement possible les qualités de leurs cépages et de leurs terroirs.

Vinetik Alsace

Tous les vins commercialisés sur le site www.vinetik-alsace.fr sont élaborés par des vignerons indépendants et des domaines qui ont choisi de s'engager dans une démarche éthique : de l'agriculture raisonnée à la production de vins SAINS en passant par l'agriculture biologique et la biodynamie. Vinetik Alsace est né de la volonté de vous faire connaître ces vignerons et ces domaines qui ont choisi de travailler autrement. Nous espérons que ce site vous permettra de réaliser de belles découvertes.

Bonne dégustation !

Alexandre - Vinetik Alsace